1

16/01/2010

[REC]², de Jaume Balagueró et Paco Plaza (2009)

Précédemment, dans [REC] :
Une journaliste effectue un reportage de nuit au sein d'une caserne de pompiers. Suite à un appel d'urgence, elle suit une équipe d'intervention jusqu'à un immeuble où, semble-t-il, une personne âgée aurait besoin de secours. La police est déjà sur place et essaye de calmer des tensions entre les habitants de l'immeuble rassemblés dans le hall. Alors que tout le monde est à l'intérieur, le bâtiment se retrouve subitement en quarantaine pour raison de santé et les forces de l'ordre scellent tous les accès, sans donner d'explication. Alors que les résidents paniquent et cèdent à la colère, la situation dans l'immeuble empire.

REC201

Le contact avec l'intérieur de l'immeuble est perdu. Une brigade d'intervention spéciale est dépêchée sur place afin de recueillir des informations sur la situation. Un spécialiste des services de santé les accompagne. Une fois à l'intérieur, ils vont peu à peu découvrir les horreurs qui se sont passées ainsi que le véritable but de leur mission.

REC202

Suite directe du premier volet, [REC]² commence à la seconde même où [REC] se termine. Je n'avais pas franchement aimé le premier qui honnêtement ne présentait que peu de qualités : film à la première personne classique lorgnant du côté du film de zombies. J'ai du coup été voir ce film avec quelques à priori, d'autant plus que le film se passe exactement dans le même décor que le premier. J'ai heureusement été agréablement surpris. [REC]² innove.

REC204

On s'en rend compte dès le début du film, la narration présente une grosse nouveauté. Les quatre membres de l'unité spéciale possèdent tous une caméra embarquée sur leur casque, en plus de la traditionnelle caméra utilisée dans ce genre de film. Chaque caméra embarquée est reliée à la caméra principale, ainsi le cadreur peut à tout moment afficher en surimpression dans un coin l'image d'une des quatre autres caméras, voir même la mettre en plein écran. Du jamais vu qui contribue à renforcer l'angoisse de certaines scènes en montrant plusieurs points de vue simultanés. On est loin de "Paranormal Activity", le film inquiète et on dénote pas mal de scènes gores.

REC203

[REC]² va même plus loin en utilisant une narration en deux temps. La brigade spéciale rencontrera à un moment du film un autre groupe de personnes ayant pénétré l'immeuble et l'histoire sera ensuite vue depuis le début sous forme de flashback mais à travers la caméra de ce second groupe jusqu'à leur rencontre avec la brigade. Pas mal. L'ambiance de ce film est également très différente de [REC]. Cette fois on se rapproche du film "L'exorciste", on passe du domaine des zombies à celui des possessions démoniaques et de la religion. La liaison avec le premier film est parfaite, tout est expliqué, la fin est plaisante et suffisamment ouverte pour faire un [REC]3.

REC205

Dans le petit monde des films à la première personne, [REC]² crée la surprise. Dans un genre où la marge d'innovation est des plus restreinte, il arrive à surprendre et à se démarquer des autres avec des idées très bien trouvées. [REC]² se place sans problème en tête des films du genre.

Fiche technique :

  • Titre : [REC]²
  • Film espagnol
  • Année 2009
  • Genre : horreur
  • Réalisateurs : Jaume Balagueró et Paco Plaza
  • Acteurs principaux : Manuela Velasco, Óscar Sánchez Zafra, Ariel Casas
  • Durée : 1h25

 

16:34 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.