1

20/01/2010

La folle journée de Ferris Bueller, de John Hughes (1986)

Ferris1

Je vous mets l'affiche américaine car la française est moche.

Ferris Bueller (Matthew Broderick) est un lycéen en terminale qui décide de sécher une journée de cours pour la passer à s'amuser avec son ami Cameron, un peu coincé. Les examens de fin d'année sont proches et c'est peut-être la dernière occasion de profiter d'une belle journée ensemble avant qu'ils ne se séparent pour aller chacun dans une université différente. Ferris a tout prévu dans les moindres détails : convaincre ses parents qu'il est souffrant et doit rester au lit, appeler Cameron qui, lui, est vraiment malade, pour qu'il l'aide dans sa combine destinée à faire sortir sa copine du lycée. Tous les trois partent alors en balade dans la Ferrari du père de Cameron. Mais c'est sans compter sur Edward R. Rooney, le surveillant général du lycée, qui a flairé le coup fourré et va tout faire pour coincer Ferris.

Ferris3

Si vous n'avez jamais entendu parler de Ferris Bueller, honte à vous. Héros d'un film culte des années 80, c'est le modèle que tout lycéen vénère : aimé de tout le lycée (sauf de sa soeur qui le déteste), toujours prêt à faire les 400 coups et qui ne se fait jamais pincer. Qui n'a jamais séché les cours pour passer du temps avec ses amis ? Ce film nous rappelle à tous ces bons moments, mais force est de constater que dans cet art, Ferris Bueller est un maître absolu. Car il est bien décidé à faire passer à ses amis la meilleure journée de leur vie : virée en Ferrari, combine pour déjeuner dans un grand restaurant, match de baseball ou encore interprêter "Twist and shout" des Beatles sur un char lors d'un défilé.

Ferris2

Les délires s'enchaînent et le pauvre Rooney ne sera pas au bout de ses peines. Car Ferris a vraiment tout prévu et ne se laisse pas coincer aussi facilement. L'excellent jeu d'acteur de Jeffrey Jones, qui incarne le surveillant, contribue à faire de ce film une pure comédie. Mais ce serait une erreur de penser qu'on a ici à faire à une ode aux cancres et à la glandouille. Bien au contraire, Ferris est bien conscient de son avenir et s'interroge sur la fac, son futur, sa copine qu'il aimerait épouser... il est loin d'être un idiot et n'hésite pas à parler directement au spectateur pour lui faire part de ce qu'il pense.

Ferris4

" Je te coincerai, Ferris ! "

Ce film est une pure jubilation dès la première seconde jusqu'au générique de fin inclu. Il a marqué tout une génération, de même que le thème "Oh yeah" de Yello, désormais indissociable du film. C'est à cela qu'on reconnait les films cultes : quand des oeuvres plus récentes y font référence. Donc aucun doute possible, "La folle journée de Ferris Bueller" est culte. Un régal, une bouffée d'air frais qui nous fait apprécier chaque instant de la vie car, comme le dit Ferris, "elle passe bien trop vite". Dieu que c'est vrai !

Fiche technique :

  • Titre : La folle journée de Ferris Bueller
  • Titre original : Ferris Bueller's day off
  • Film américain
  • Année 1986
  • Genre : comédie
  • Réalisateur : John Hughes
  • Acteurs principaux : Matthew Broderick, Alan Ruck, Jeffrey Jones
  • Durée : 1h42

Aller, je me fais plaisir. Voici l'une des nombreuses scènes cultes du film (vous pouvez cliquer sur la vidéo pour aller sur youtube et la mettre en plein écran) :

11:56 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.