1

02/03/2010

Transformers 2, la revanche, par Michael Bay (2009)

Transform1

Depuis la victoire des Autobots sur les Decepticons, le secteur 7 a été démantelé. Une nouvelle unité spéciale a été créée, le Nest, composée d'Autobots et de soldats américains, afin de contrer les futures attaques Decepticons. Sam, de son côté, se prépare à entrer en fac et se demande comment il va pouvoir entretenir une relation à distance avec Mikaela. Le Nest est inquiet, il doit faire face à des attaques isolées de petits groupes de Decepticons récemment arrivés sur Terre mais il semble que les troupes ennemies se rassemblent en masse.

Transform2

L'actrice Megan Fox, ou comment être sûr qu'un maximum d'ados iront voir le film...

"Transformers 2" a été pour moi une immense déception, pire encore que pour le premier film. Je pensais que ça s'améliorerait mais malheureusement, le film plonge encore plus profond dans la médiocrité. Il est bourré de défauts et je vais me faire un grand plaisir de tous vous les citer pour bien vous montrer à quel point Michael Bay est un gros nul.

Transform3

John Turturro, un bon acteur qu'on a malheureusement coincé dans un rôle de clown.

Je commence par le scénario qui est truffé d'incohérences. Le personnage incarné par Glenn Morshower et qui a été tué sur la base de SOCCENT dans le 1, réapparaît mystérieusement dans le 2. Même chose pour le robot Bonecrusher, décapité par Optimus Prime dans le 1, il apparaît dans la bataille finale du 2. Ensuite, il y a des erreurs de temps et de lieu. Lors de la bataille finale dans le désert qui se déroule sur plusieurs fronts, Rampage et Long Haul font partie des robots qui s'assemblent pour en former un gigantesque (Devastator) et au même moment, à plusieurs kilomètres de là, sur un autre front, on les voit attaquer les troupes du Nest. C'est incompréhensible.

Transform4

On continue avec la scène sur le bateau au-dessus de la fosse des Mariannes. On voit d'abord une vue de haut du bateau où se trouvent plusieurs Constructicons transformés en engins de chantier. Sur ce plan, le robot High Tower a pris l'apparence d'un excavateur mais dans le plan qui suit où ils sont montrés en gros plan, ce n'est plus un excavateur mais une grue. Ils ont dû changer sa forme en cours de production mais ils ne ce sont pas donné la peine de corriger la scène déjà tournée. Il y a encore beaucoup d'erreurs et de choses abracadabrantes de ce style mais je ne vais finalement pas tout citer :-)

Transform5

Autre chose particulièrement énervante : il y a beaucoup de clichés. Je m'explique. Une des scènes se déroule en France et qu'est-ce que l'on y voit ? Des personnages qui mangent des escargots et des français qui portent des bérets. C'est tout bonnement inadmissible, à notre époque, de continuer à véhiculer ce genre d'ânerie. Mais ce n'est pas une première pour cet imbécile de Michael Bay. Déjà en 1997, dans son film "Armageddon", il montrait au monde entier qu'en France on porte tous des bérets et qu'on roule en 2CV (oui oui, en France en 1997 on roulait tous encore en 2CV). Mais la France n'est pas la seule touchée, dans la scène à Shanghai on voit l'intérieur d'une habitation avec un petit vieux qui mange un bol de nouilles. La vision du monde selon Michael Bay : les français c'est des bérets qui mangent des escargots et les chinois des petits vieux avec un bol de nouilles. En fait, quand je dis que Michael Bay c'est un imbécile, je suis bien en-dessous de la vérité.

Transform6

Continuons dans les aspects pénibles pour parler de ce qui détruit complètement le film. Il est plombé par un humour gras, déplacé et malheureusement omni-présent. Je vous cite quelques exemples de l'humour Michael Bay : deux chiens mâles qui se grimpent dessus (je n'emploierai pas le terme exact pour rester correct), Jetfire (un vieux robot qui perd ses boulons) pète un coup au milieu d'un dialogue et un parachute lui sort de son postérieur, Devastator (le robot géant formé par des engins de chantier) a entre les jambes un scrotum symbolisé par deux boules de démolition, Wheelie (un Minibot de la taille d'une voiture télécommandée) qui se frotte tel un chien en rut sur la jambe de Mikaela... bref vous le voyez, Michael Bay se complaît dans les blagues pipi caca. L'humour du film, en plus d'être plus présent que l'action, est particulièrement lourd et transforme le film en comédie navrante.

Transform7

Je parle d'action car, oui, il y en a. Mais les scènes de combat m'ont toutes laissées sur ma faim. Le film bénéficie d'un budget colossal et vu le design des Transformers, on se dit qu'il y a de quoi faire des batailles épiques. Il n'en est rien. Le ton est donné dès le début du film, Demolishor apparaît, détruit un ou deux hélicoptères, s'enfuit puis meurt. Sideways, lui, ne détruit rien, il s'enfuit, se transforme une fois, puis meurt. Même le génial Devastator, on s'attend à un combat au sommet... mais non. Une fois assemblé il aspire un Autobot, détruit une pyramide, et meurt. A chaque fois on s'attend à quelque chose de grandiose, mais finalement tout tombe à plat. Et dire que dans les bonus du DVD on voit certaines scènes comme celle de Sideways qui devaient être beaucoup plus longues avec plus d'action mais finalement cela a été coupé. On aurait préféré moins de blagues débiles et plus de combats.

Transform8

Sideways, un Decepticon qui a de la classe (mmm l'Audi R8), mais qui ne fait rien dans le film.

Tout n'est cependant pas à jeter, le gros combat d'Optimus au milieu du film est plaisant. L'assemblage de Devastator est vraiment superbe. Michael a essayé d'introduire beaucoup de Transformers différents (Insecticons, Constructicons, Minibot, Pretender ...). Tiens oui, j'ai oublié le coup du Pretender, un robot ayant l'apparence d'un humain (une femme en l'occurence) et qui est raté. On dirait le T-X de "Terminator 3". Dans l'oeuvre originale, ce n'était pas ça du tout un Pretender, mais bon... D'autres personnages sont très réussis comme le vieux Jetfire ou Wheelie (quand on ne se sert pas d'eux pour des vannes pourries). En gros, les passages plaisant existent mais sont noyés au milieu de scènes médiocres.

Transform9

Sur les 2h30 du film, on peinera à trouver ne serait-ce que 30 minutes de scènes intéressantes, tout le reste, j'en suis le premier désolé, c'est de la merde.

Fiche technique :

  • Titre : Transformers 2, la revanche
  • Titre original : Transformers, revenge of the Fallen
  • Film américain
  • Année 2009
  • Genre : comédie, science-fiction
  • Réalisateur : Michael Bay
  • Acteurs principaux : Shia LaBeouf, Megan Fox, John Turturro
  • Durée : 2h24

20:23 Publié dans Cinéma | Commentaires (2)

Commentaires

C'était tellement nul, que je n'ai même pas regardé la fin.
En plus, Shia LaBeouf n'a pas du tout une tête de héro, mais plutôt une tête d'adolescent premier de la classe. Et comment l'imaginer avec une copine telle que Megan Fox ? Elle est bien plus jolie que lui et fait beaucoup plus agée. Ce n'est pas réaliste.
Le passage avec le robot qui a l'apparence d'une femme, est nul. Ils ont piqué l'idée à Terminator 3.
Bref, j'ai jeté l'éponge à la mort d'Optimus et je ne le regrette pas !!!

Écrit par : Cat | 03/03/2010

je dirais dessus puis que je l'ai vue dans l'avion menant au japon! alors que dire d'un film sur une petit écran tout moche et avec un bruit de fond horrible.

Écrit par : franky | 03/03/2010

Les commentaires sont fermés.