1

14/04/2010

Notorious B.I.G., de George Tillman Jr. (2009)

notorious1

Superbe affiche. Les couleurs, l'ombre, la lumière, j'adore.

Christopher Wallace est un jeune né à Brooklyn dans les années 70. Son père ayant quitté le foyer familial, il vit seul avec sa mère qui n'a pas beaucoup d'argent. C'est pourquoi le milieu fortuné des dealers, qui promet de l'argent facile, finit par l'attirer. A 18 ans, versé dans un véritable trafic de drogue, il se fait arrêter et passe 9 mois en prison. Il profite de cette période pour réfléchir et composer, puis enregistre une démo de rap à sa sortie. Il se fait remarquer par le producteur Sean Combs qui lui propose un contrat. C'est le début de la carrière de Christopher Wallace, alias The Notorious B.I.G., qui deviendra une figure emblématique du rap new-yorkais.

notorious2

Christopher Wallace, alias Biggie smalls ("petit gros"), alias Notorious B.I.G..

J'ai pas mal hésité avant d'écrire cette critique. La raison est simple : je déteste le rap et les films biographiques ça ne me passionne pas plus que ça. Mais bon, j'ai une grande ouverture d'esprit et j'ai bien commenté une comédie musicale au début de ce blog donc j'ai finalement décidé de le faire. Je précise juste une chose, je n'ai pas des masses de connaissance en rap et donc je ne pourrais pas dire jusqu'à quel point ce film est fidèle à la vie de l'artiste. C'est pourquoi quand je vais parler de Christopher Wallace, je vais parler du personnage du film, je n'ai aucune idée si l'homme était pareil dans la vie.

notorious3

Le début du film montre la jeunesse de Christopher et la façon dont il a sombré dans la délinquence. C'est facile d'être attiré par le côté bling-bling des jeunes racailles qui s'affichent dans la rue avec des fringues hors de prix et des chaînes en or autour du cou et qui dealent du crack toute la journée au lieu d'aller à l'école. On se dit que c'est dommage car bien que pas très fortuné, c'est un gamin présenté comme brillant à l'école avec une mère qui prend soin de lui. Une fois qu'il a cédé à la facilité, il tombe vite amoureux de l'argent et n'hésite pas à montrer sa vraie personnalité, quasiment dépourvue de morale, comme lorsqu'il n'hésite pas à vendre de la drogue à une femme enceinte alors que ses "collègues" avaient refusé.

notorious6

C'est un côté sombre qu'il gardera tout au long du film, bien que l'acteur qui l'incarne arrive à faire ressortir une certaine tendresse du personnage et réservera quelques scènes vraiment jolies. Je l'ai perçu comme un homme parfois blanc, parfois noir mais jamais gris. Il tient à sa mère, essaye de faire le maximum pour ses proches, sa femme et sa fille mais n'hésite pas à coucher avec toutes les femmes qu'il rencontre. C'est assez paradoxal.

notorious4

C'est exactement comme la nature de ses textes. Mais bon, c'est le genre du gangsta rap qui veut ça. Des mecs qui se prennent pour des caïds et qui prônent le respect dans leurs chansons alors qu'elles sont remplies de paroles machistes, sexistes et violentes, ça a légèrement tendance à me gaver. Et puis entendre toutes les deux phrases des "fuck", "bitch", "dick", "motherfucker" ça témoigne bien de la grande profondeur de ce style musical. Alors je précise quand même des fois où je serais lu par des amateurs de rap que je sais bien que tout le rap n'est pas forcément comme ça et qu'il y a certainement de très bons artistes. Mais bon, ça en fait partie et il faut quand même reconnaître que ça, vraiment, et ben c'est de la merde.

notorious5

Toutefois c'est un genre qui plaît, et Notorious B.I.G., malgré la sortie d'un seul album, devient une grande figure du rap de la côté Est des Etats-Unis. Car le film raconte aussi une dissension musicale entre la côte Ouest et Est du pays. Un rap différent, des artistes différents, un conflit entériné et alimenté par la presse spécialisée et qui finira en tragédie. Cela part d'un léger incident entre Notorious et le rappeur Tupac (côte Ouest) qui étaient autrefois amis mais que maintenant tout oppose. Le drame finira par arriver, Tupac se fera assassiner un soir, alors qu'il se déplaçait en voiture. Le conflit qui régnait entre lui et Notorious joue contre ce dernier, qui sera accusé officieusement d'avoir commandité le meurtre. Trois mois plus tard, alors que Notorious se rend sur la côté Ouest, en Californie, espérant que ce conflit Est-Ouest est terminé, il sera abattu de la même façon que Tupac, un soir, alors qu'il était sur le siège passager d'une limousine.

notorious7

Ce n'est pas une scène du film, c'est une photo de production. A gauche, Voletta Wallace, la véritable mère de Notorious, qui a aidé à produire le film, et à droite, l'acteur Jamal Woolard qui incarne son fils. J'aime bien cette photo.

J'aime bien l'acteur qui incarne Notorious B.I.G., c'est une des raisons qui m'a fait regarder le film jusqu'au bout, il joue vraiment vraiment bien. A la fin, on a droit à une très belle scène, avec la mère de Christopher. Le film est bon (très bon même), c'est dommage que je n'aime pas le sujet mais il n'est pas inintéressant à regarder. Les fans apprécieront sûrement car le sujet est bien traité je pense.

Fiche technique :

  • Titre : Notorious B.I.G.
  • Titre original : Notorious
  • Film américain
  • Année 2009
  • Genre : biographie, drame
  • Réalisateur : George Tillman Jr.
  • Acteurs principaux : Jamal Woolard, Derek Luke, Dennis White
  • Durée : 1h55

16:04 Publié dans Cinéma | Commentaires (2)

Commentaires

malheureusement alors que déjà en 2008, j'avais reçu de nombreuses infos au sujet de ce film, je peux affirmer aujourd'hui que Kinépolis a renonçé à sortir ce film en Belgique. Dommage j'aurai aimé ce biopic qui devait lever un voile sur certaines coulisses du monde des rappeurs, et des assasinats en série. Cordialement

Écrit par : michciné | 20/04/2010

ce film et magnifique y ma fais pleuré RIP

Écrit par : Naomi | 21/03/2011

Les commentaires sont fermés.