1

02/08/2010

Moon, de Duncan Jones (2009)

moon1.jpg

Dans un futur proche, les problèmes d'énergie sur Terre ont été résolus par l'utilisation de l'Helium 3. Cette énergie propre provient de roches ayant absorbé le rayonnement solaire et collectées sur la face cachée de la lune. La société Lunar se charge de l'opération et dispose pour cela de la base lunaire Sarang. Un opérateur est envoyé sur place pour accomplir ce travail pendant une durée de 3 ans, tout en étant épaulé par Gerty, un robot autonome chargé à la fois de veiller sur l'opérateur et sur le bon fonctionnement des installations. Le contrat de Sam Bell se termine dans deux semaines et il a hâte de rentrer sur Terre pour retrouver sa femme et sa fille. Lors d'une inspection à l'extérieur de la base, il va faire une découverte troublante : un homme inconscient dans un scaphandre et qui a le même visage que lui.

moon2.jpg

Ce film de science-fiction britannique est sorti directement en vidéo en France en juin dernier, bien qu'il ait été projeté en janvier 2009 au festival international du film fantastique de Gérardmer. C'est le premier long métrage de Duncan Jones (pour info, il s'agit du fils de David Bowie) qui en signe également le scénario.

moon3.jpg

"Moon" fait un peu dans l'originalité. Ce film de science-fiction a le bon goût de ne pas tomber dans les pièges classiques du genre qui font souvent appel à des créatures étranges auxquelles les protagonistes doivent échapper (si vous voulez un bon exemple, vous pouvez relire ma critique de "Pandorum"). Ici, rien de tout ça. Vous pouvez également oublier le coup du robot dont l'intelligence artificielle se dérègle et qui cherche à exterminer les membres de la base. Non plus. Ouf. Gerty est au contraire au service de Sam pendant tout le film et certaines de ses répliques lors de leurs conversations sont assez cocasses.

moon4.jpg
Les extérieurs rendent vraiment très bien.

L'intrigue repose donc sur Sam Bell. Employé de la société Lunar dont le contrat sur la base Sarang touche bientôt à sa fin, Sam est impatient de rentrer mais commence à se sentir un peu bizarre. Il lui est arrivé d'avoir quelques visions, d'imaginer un court instant qu'une personne se trouve dans la même pièce que lui. Gerty comprend que Sam est préoccupé mais ce dernier n'ose rien lui dire... jusqu'à ce qu'il découvre un homme inconscient à l'extérieur de la base et qui semble être son sosie.

moon5.png
Gerty affiche en permanence un smiley qui indique son humeur (content, triste...) et sa voix douce et calme même quand Sam s'énerve est assez amusant.

L'intrigue fait peu de place au suspense puisque l'on comprend très vite ce qui se passe sur cette station. Le réalisateur préfère montrer comment les personnages réagissent à cette situation étrange. L'approche est intéressante puisque la psychologie prend le pas sur l'action. Difficile de donner plus de détails sans révéler l'explication mais le sujet est bien traité et le tout est suffisamment intéressant pour garder l'attention du spectateur jusqu'à la fin.

moon6.jpg

"Moon" est vraiment intéressant à voir et s'éloigne de ce que le genre à l'habitude d'offrir. C'est une bonne chose. Un dernier mot sur le thème musical que j'ai particulièrement bien aimé et qui complète l'ambiance spatiale du film. 100% science-fiction pur jus, sans rien d'ajouté.

Fiche technique :

  • Titre : Moon
  • Film britannique
  • Année 2009
  • Genre : science-fiction
  • Réalisateur : Duncan Jones
  • Acteurs principaux : Sam Rockwell, Robin Chalk, Matt Berry
  • Durée : 1h37

19:50 Publié dans Cinéma | Commentaires (3)

Commentaires

Excellent blog, je le découvre à l'instant !

Écrit par : Julie | 02/08/2010

je l'ai vu celui là, je l'ai même en "blue ray". moi aussi je l'ai trouvé très intéressant. surpris par l'intrigue, mais pas déçu!

Écrit par : frank | 04/08/2010

Bon scénario, très bonne musique, un huit clos où l'on ne s'ennuie pas.
Un film de SF original, à voir !

Écrit par : cat | 26/08/2010

Les commentaires sont fermés.