1

06/11/2010

Pleasantville, de Gary Ross (1999)

Pleasantville1.jpg

David (Tobey Maguire) est un adolescent un peu introverti dont les parents sont séparés. Il vit avec sa mère qui aimerait refaire sa vie et sa soeur Jennifer qui ne pense qu'à sortir avec des garçons. Son seul passe-temps, qui lui permet de s'évader de cette réalité compliquée, est la série Pleasantville. C'est un feuilleton en noir et blanc des années 50 où les personnages vivent une vie parfaite et bien rangée. Un soir, alors que David s'apprête à s'installer devant la télé pour suivre une soirée spéciale Pleasantville, il se dispute avec sa soeur qui doit justement recevoir un garçon à la maison. Un phénomène étrange se produit alors et transporte David et Jennifer au sein même de Pleasantville.

Pleasantville2.jpg

La série Pleasantville, c'est un peu un mélange de "Happy days" et des "Bisounours". Un monde où tout est parfait, il fait toujours beau, tout le monde a le sourire et il n'y a jamais aucun problème. David se délecte de cette série et voit en la famille Parker, la famille parfaite qu'il souhaiterait avoir. Lorsque lui et sa soeur se retrouvent dans la série, dans le rôle de Bud et Mary Sue Parker, ils n'ont d'autre choix que de jouer le jeu, au grand désespoir de Jennifer qui ne supporte pas cette vie mielleuse.

Pleasantville3.jpg

Leur apparition dans cette série va bouleverser la vie bien tranquille des protagonistes. Obligée de s'adapter, Jennifer va finalement changer d'avis en voyant le nombre de beaux gosses au sourire ultra bright qu'il y a dans son lycée. Son comportement de "bad girl" va d'ailleurs provoquer des changements dans les moeurs des protagonistes, au grand dam de son frère qui fait tout pour préserver ce monde parfait. Le décalage de mentalité entre les personnages est la source de nombreuses situations comiques. Par exemple, lorsque David découvre lors d'un entraînement au basket, qu'à Pleasantville il est impossible de rater un panier, malgré tous les efforts qu'il fait pour tirer à côté. Par contre, après que le capitaine de l'équipe ait fricoté avec Jennifer, et qu'il rate pour la première fois un de ses tirs, situation jamais vue, tout le monde va le regarder comme un pestiféré.

Pleasantville4.jpg

David se débrouille mieux à Pleasantville que dans la vraie vie. Connaître tous les épisodes par coeur, ça aide un peu !

Les habitants de Pleasantville vont peu à peu perdre leur perfection pour devenir simplement humains. Certains vivront cela comme une révélation (et passeront alors du noir et blanc à la couleur) d'autres, seront par contre complètement perdus. C'est le cas de George Parker (incarné avec brio par William Macy) qui sera désemparé lorsqu'il rentrera du travail sans trouver son épouse pour l'accueillir, ni de dîner préparé et tournera bêtement en rond chez lui sans savoir quoi faire. Les situations comiques ne manquent pas et sont brillamment tournées, comme quand les Pleasantvillois paniquent lorsque de l'eau se met à tomber du ciel, la pluie étant un phénomène qui leur était totalement inconnu.

Pleasantville5.jpg

Le casting est vraiment bien fait. Tobey Maguire incarne, déjà à l'époque, à la perfection le jeune adolescent timide avec les filles et qui a un peu du mal socialement. Reese Witherspoon campe très bien son personnage de jeune fille dévergondée qui ne pense qu'à coucher avec des garçons. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai aussi adoré William H. Macy en père de famille, incapable de s'adapter aux changements qui se produisent autour de lui et qui est complètement dépassé par les événements. Bref, des acteurs bien choisis dont les personnages évolueront beaucoup tout au long du film, tout en nous offrant plus d'une occasion de rire.

Pleasantville6.jpg

Les habitants devenus en couleurs sont mal vus par leur concitoyens (surtout les femmes). Mon dieu, c'est d'un vulgaire ! ;-)

Le film donne aussi dans la satire sociale mais qui, je pense, n'a pour seul but d'être comique, en créant des situations inhabituelles auxquelles les personnages doivent faire face. Malheureusement, cela devient un peu pompeux sur la fin et, du coup, moins drôle. De plus, certaines explications manquent, notamment pourquoi David et Jennifer ont vécus cette expérience, même si quelques faits sont, eux, volontairement laissés à l'imagination du spectateur (comme la relation amoureuse de madame Parker).

Pleasantville7.jpg

Pleasantville finit tout en couleurs et David et Jennifer sont contents de l'aventure qu'ils ont vécu.

"Pleasantville" est un film bien divertissant dont l'humour ne manque pas de faire mouche. Malgré quelques petits défauts, dont une fin un peu en retrait, il est fort plaisant (!) et m'a bien fait rigoler.

Fiche technique :

  • Titre : Pleasantville
  • Film américain
  • Année : 1999
  • Genre : comédie
  • Réalisateur : Gary Ross
  • Acteur principaux : Tobey Maguire, Reese Witherspoon, Joan Allen
  • Durée : 1h54

19:09 Publié dans Cinéma | Commentaires (1)

Commentaires

Moi aussi j'ai bien aimé ce film ! Une idée très originale et fort plaisante :)
Je le regarderais bien à nouveau.

Écrit par : cat | 07/11/2010

Les commentaires sont fermés.