1

11/11/2010

Cellule 211, de Daniel Monzón (2008)

cellule-211-1.jpg

Juan Oliver vient de trouver un job de gardien de prison. Pour faire bonne impression, il se rend sur les lieux la veille de son premier jour de travail pour faire connaissance avec ses futurs collègues. Malheureusement, à peine arrivé, une émeute éclate et Juan se retrouve seul au milieu des prisonniers en liberté. Pour survivre au milieu de ce chaos carcéral, il n'a d'autre choix que de se faire passer pour l'un des détenus.

cellule-211-2.jpg

Le scénario de "Cellule 211" est intéressant et propice à de nombreuses scènes tendues. Le risque que Juan soit découvert, ce qui aurait pour conséquence une mort inéluctable, engendre une tension qui restera présente du début jusqu'à la fin. Le style narratif du film fait beaucoup penser à la série TV "24" où des personnages infiltrés se retrouvent souvent dans ce genre de situation dangereuse, ou jouent double jeu avec la menace permanente d'être découvert.

cellule-211-3.jpg

Tout comme cette série, la limite entre ce qui est bien et mal est rendue floue, la nécessité faisant loi. Des thèmes classiques sur les fictions en milieu carcéral sont donc abordés, comme comment survivre dans cette prison devenue jungle sans devenir soi-même un animal ? Ou bien, montrer que les animaux les plus dangereux ne sont pas forcément ceux enfermés et que ce sont les abus de certains membres du personnel pénitencier qui sont à l'origine de cette révolte.

cellule-211-4.jpg

Même si ces thèmes ne sont pas nouveaux, la façon dont ils sont traités dans ce film est particulièrement réussie. On assiste à des rapports de force sur plusieurs niveaux. Des membres de l'ETA isolés dans la prison sont pris en otage par les détenus afin qu'on accède à leur demande. Juan débarque dans ce milieu et les autres s'interrogent sur ce nouveau prisonnier de la cellule 211, que personne n'a jamais vu. Il décide de jouer le jeu mais les événements qui suivront le placeront dans des situations délicates qui le forceront à se rapprocher de Malamadre, l'homme dangereux qui est à l'origine de l'opération. A priori, tout les oppose, cependant, le temps qui passe montrera qu'ils ne sont pas si différent l'un de l'autre.

cellule-211-5.jpg

"Cellule 211" est une franche réussite. Il y a pas mal de personnages intéressants et certaines relations évolueront de façon dramatique. L'intrigue tient en haleine et sait parfaitement mettre la pression quand il le faut. Preuve supplémentaire que ce film espagnol est bon, les américains en ont racheté les droits pour en faire un remake à leur sauce (qui sera certainement moins bien, comme d'habitude). Un excellent thriller.

Fiche technique :

  • Titre : Cellule 211
  • Titre original : Celda 211
  • Film espagnol
  • Année 2008
  • Genre : thriller
  • Réalisateur : Daniel Monzón
  • Acteurs principaux : Luis Tosar, Alberto Amman, Antonio Resines
  • Duré : 1h45

13:17 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.