1

09/12/2010

La disparition d'Alice Creed, de J. Blakeson (2010)

alice-creed1.jpg

Une jeune fille des beaux quartiers se fait enlever par deux kidnappeurs. Ces derniers ont très méticuleusement préparé leur coup. La jeune fille, Alice Creed, est sous le choc et se demande bien quelle est la raison de cet enlèvement. Danny et Vic, les deux hommes qui en sont à l'origine, ne l'ont pas choisie par hasard. Il est maintenant impossible pour eux de reculer, ils doivent aller jusqu'au bout de leur plan.

alice-creed2.jpg

Dans la plupart des histoires d'enlèvement, on se place du côté de la victime. Cela a un intérêt narratif évident puisque cela permet de faire monter la tension en montrant la future victime dans sa vie de tous les jours, qui bascule soudainement quand des inconnus lui tombent dessus pour l'enlever. La peur de ce qui pourrait lui arriver ainsi que ses efforts désespérés pour s'enfuir permet d'augmenter à loisir le stress du spectateur.

alice-creed3.jpg

Tout l'intérêt de "La disparition d'Alice Creed", c'est qu'il présente le point de vue opposé : celui des kidnappeurs. Dès les premières minutes, on les voit, visage découvert, en train de préparer tout ce dont ils ont besoin : le lieu pour la séquestration, outils, véhicule etc... Finalement, c'est tout aussi stressant car ces scènes où l'on voit Danny et Vic préparer froidement leur coup, sans échanger un seul mot et sans savoir vraiment quel est le vrai but de l'enlèvement, met un peu mal à l'aise.

alice-creed4.jpg

Cela durera tant que la véritable raison derrière l'enlèvement d'Alice ne sera pas révélée. Car, si c'est une bonne idée de suivre Danny et Vic tout au long de l'opération, le fait de les voir se motiver mutuellement pour aller jusqu'au bout, avoir des doutes, espérer qu'aucun problème ne va survenir... cela fait légèrement retomber la tension puisque l'on comprend vite qu'Alice ne risque pas grand chose. Et c'est à ce moment que le film rebondit intelligemment en dévoilant les vraies motivations des protagonistes, ce qui va changer complètement la donne.

alice-creed5.jpg

Les rapports de force entre le trio Danny/Vic/Alice vont évoluer et le film arrivera à plusieurs reprises à surprendre en prenant une direction inattendue, malgré quelques faits prévisibles. Finalement, ce thriller se déroulant presque exclusivement à huis clos ne manque pas de situations tendues et remplit diablement bien son contrat.

alice-creed6.jpg

"La disparition d'Alice Creed" est à voir non seulement pour son point de vue intéressant mais aussi pour une mise en scène qui parvient tout de même à montrer ce qu'on attend d'un thriller.

Fiche technique :

  • Titre : La disparition d'Alice Creed
  • Titre original : The disappearance of Alice Creed
  • Film britannique
  • Année 2010
  • Genre : thriller
  • Réalisateur : J. Blakeson (impossible de trouver son prénom)
  • Acteurs principaux : Gemma Arterton, Eddie Marsan et Martin Compston
  • Durée : 1h36

17:51 Publié dans Cinéma | Commentaires (1)

Commentaires

Très bonne idée de se placer du côté des ravisseurs, c'est original et l'ambiance n'en est pas moins pesante. Le suspense s'accentue tout au long du film. Des surprises, des revirements de situations, un huis clos à voir !

Écrit par : Cat | 05/03/2011

Les commentaires sont fermés.