1

04/01/2011

Harry Potter et les reliques de la Mort - partie 1, de David Yates (2010)

HP71_1.jpg

Au lieu de faire sa rentrée à Poudlard avec les autres élèves, Harry se lance en quête des Horcruxes, tâche que lui a confié Dumbledore. Seule la destruction de ces objets maléfiques pourra annuler l'immortalité de Voldemort et mettre fin à son règne. Mais ses partisans sont de plus en plus nombreux, la population est terrifiée et Harry n'est en sécurité nulle part. C'est pourquoi ses deux amis de toujours, Ron et Hermione, décident de l'accompagner.

HP71_2.jpg

Adaptation du septième et dernier tome de la série. Le réalisateur David Yates (aux commandes depuis le cinquième film) a décidé de couper cette adaptation en deux afin de coller au plus près au roman et d'offrir à cette saga une fin cinématographique digne de celle du roman. Choix honorable mais pas forcément judicieux.

HP71_3.jpg

C'est un peu dommage qu'en disposant ainsi du double de temps, certains passages forts intéressants du livre n'ont tout de même pas pu trouver leur place à l'écran (je pense notamment à l'histoire de Dumbledore et Grindelwald qui occupe une place prépondérante et qui n'est même pas évoquée). En 2h30 de temps, les 2/3 du livre ont cependant été couverts. Afin de terminer cette première partie sur une tragédie générant un minimum de suspense, la chronologie de certains événements a également été modifiée. Là encore c'est un peu dommage car c'était un moment haletant où le lecteur prenait conscience du véritable enjeu des reliques de la Mort mais cela a été sacrifié pour offrir une fin dramatique à cette première partie.

HP71_4.jpg

Bien que plus de la moitié de l'histoire ait ainsi été traitée, le film n'est pas spécialement palpitant (contrairement au livre). Déjà car, comme dit plus haut, il est bien plus pauvre en révélations mais aussi car, contrairement aux précédents, l'action ne se passe pas à Poudlard mais dans le monde extérieur, principalement dans l'univers des "moldus" (personnages non-sorciers). Du coup on perd l'ambiance magique qui caractérisait si bien les autres films.

HP71_5.jpg

Concernant les acteurs, les critiques que j'ai émises pour "Le Prince de sang-mêlé" sont aussi valables pour celui-ci. Des acteurs bons en général, sauf Daniel Radcliffe possédant toujours autant d'expressions qu'une courgette. Une petite remarque encore au niveau des acteurs, Warwick Davies délaisse son rôle du professeur Flitwick pour celui du gobelin qui apparait à la fin du film, Griphook (qui aura un grand rôle à jouer dans la suite). A noter que dans le tout premier film, Warwick Davies incarnait déjà un gobelin (en plus de Flitwick) : celui du guichetier de la banque Gringotts. Le personnage de Griphook était déjà présent à l'époque dans cette scène mais c'était Verne Troyer qui l'avait incarné.

HP71_6.jpg

Cette première partie des "reliques de la Mort" est un peu terne. L'absence des révélations chocs du livre, le manque d'atmosphère magique et les péripéties du héros qui, du coup, sont nettement moins palpitantes que lorsqu'on les avait lues font que le film est un peu en retrait de ce qu'on était en droit d'attendre. Les gens qui comme moi connaissent les événements à venir se diront que la partie 2 devrait corriger quelques uns de ces défauts.

Fiche technique :

  • Titre : Harry Potter et les reliques de la Mort - partie 1
  • Titre original : Harry Potter and the deathly Hallows - part 1
  • Film américain, britannique
  • Année 2010
  • Genre : fantastique
  • Réalisateur : David Yates
  • Acteurs principaux : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson
  • Durée : 2h25

13:55 Publié dans Cinéma | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis d'accord, ce film est assez terne. Et au final, c'est le moins bien des 7.
Mais ça ne m'étonne pas, vu que j'ai trouvé la première moitié du livre un peu terne aussi. Je me suis ennuyée pendant une centaine de pages ... Heureusement le fin est très très bien. J'espère que le dernier film sera à la hauteur du bouquin !

Écrit par : Cat | 04/01/2011

"Des acteurs bons en général, sauf Daniel Radcliffe possédant toujours autant d'expressions qu'une courgette."
Phrase épique ! Mais malheureusement, trop réelle :( .C'est ça de trouver des acteurs à 10 ans en espérant qu'ils s'améliorent sachant qu'on ne pourrait que difficilement les changer...

Sinon, je rejoins également ton avis sur tout le reste de la critique :)

Écrit par : Jonathan | 11/01/2011

Les commentaires sont fermés.