1

11/02/2012

Drive, de Nicolas Winding Refn (2011)

drive1.jpg

Un jeune pilote cascadeur travaille pour le cinéma à Hollywood. Mais la nuit, il met ses talents de conducteur au service de truands. Ne participant jamais au crime, il se contente de transporter ses passagers à destination, en garantissant contre une certaine somme d'argent que ni la police ni personne ne pourra les rattraper. Mais un jour, une de ses missions ne se passe pas comme prévu.

drive2.jpg

Autant le dire tout de suite, "Drive" est une pâle copie du "Transporteur". D'ailleurs c'est simple, la première scène des deux films est identique. Ce sentiment de déjà-vu qui apparaît dès les premières minutes, ne nous quittera plus jusqu'à la fin. C'est comme si les américains avaient voulu faire un remake à leur sauce, "100% made in USA" (je rappelle que "Le transporteur" est un film franco-américain réalisé par le français Louis Leterrier). Thème identique, scènes identiques, parfois importées d'autres films que le "Transporteur", comme la scène du marteau qui est pompée sur l'excellent "Old boy" et, enfin, un scénario peu original où un type risque sa vie pour les beaux yeux d'une donzelle qu'il vient de rencontrer. Mouais, pas terrible terrible tout ça...

drive3.jpg

Du coup, vous me poseriez peut-être la question : mais alors comment se fait-ce que le film a d'aussi bonnes critiques ? Mais c'est ce que j'aimerais bien savoir, chers lecteurs ! Peut-être que son principal atout est sa réalisation, comme j'ai pu le lire dans de nombreuses critiques "pro". D'accord. Analysons. Le film abuse des ellipses. On n'hésite pas à montrer à l'écran la mort de personnages secondaires, d'une façon inutilement gore d'ailleurs, alors que celle des personnages principaux passe à la trappe. Aïe. Le spectateur aime voir le héros triompher, donc quitte à montrer une mort, autant que cela soit celle d'un personnage qui le mérite. Première erreur.

drive4.jpg

Le film abuse des blancs. Beaucoup de plans fixes, sans mouvements, sans dialogues, sans musique, où on imagine le personnage à l'écran en train de gamberger mais, comme on n'est pas dans sa tête, on est réduit à regarder un héros ayant à peine plus de conversation qu'un spaghetti cuit. Ryan Gosling n'est pourtant pas un mauvais acteur, non, c'est juste le rôle qu'on lui fait jouer qui ne va pas. Ce ne sont pas non plus les très nombreux ralentis, dans les scènes d'action mais aussi en dehors, qui vont redynamiser le spectateur. Bref, pour résumer : on s'ennuit. Deuxième erreur.

drive5.jpg

"Drive" est un film qui n'a pas peur de montrer ouvertement ses inspirations mais, au lieu de se distinguer par son originalité, le fait par sa médiocrité. C'est d'ailleurs la marque de fabrique des remakes américains et, même si celui-ci n'en est pas officiellement un, il ne saurait tromper l'oeil du cinéphile averti.

Fiche technique :

  • Titre : Drive
  • Film américain
  • Année 2011
  • Genre : action
  • Réalisateur : Nicolas Winding Refn
  • Acteurs principaux : Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston
  • Durée : 1h40

19:58 Publié dans Cinéma | Commentaires (7)