1

01/08/2012

Prometheus, de Ridley Scott (2012)

prometheus1.jpg

En 2089, des archéologues découvrent en Ecosse des peintures préhistoriques sembables à celles d'autres civilisations qui ne se sont pourtant jamais rencontrées. Sur toutes ces peintures, un ensemble identique d'étoiles est représenté, laissant supposer qu'il s'agit d'une carte stellaire. En 2093, une expédition scientifique est organisée, à bord du vaisseau spatial Prometheus, à destination de la planète désignée sur les fresques, dans le but de rencontrer l'espèce avancée qui aurait visité la Terre au temps de la préhistoire.

prometheus2.jpg

Difficile de décrire ce "Prometheus". Tour à tour annoncé comme un prequel à "Alien", puis non, puis quand même lié à l'histoire et puis finalement, après visionnage, et bien on se pose la question. Ce qui est sûr, c'est que ce film est né de la volonté de Ridley Scott de renouer avec la science-fiction mais aussi d'expliciter un point qui est resté dans l'ombre pendant près de 30 ans : l'origine de la créature aperçue dans "Alien" et surnommée le Space Jockey. Cette créature humanoïde géante qui apparaît le temps d'une scène et qui semble avoir donné naissance au monstre xénomorphe que l'on connait si bien a en effet nourri l'imagination des fans de la saga pendant tout ce temps. Dans "Prométheus", ils sont appelés les Ingénieurs et leur histoire, ou plutôt leur vraie nature, nous est dévoilée.

prometheus3.jpg

Car il faut bien admettre que, finalement, on n'en apprend pas tellement à leur sujet et qu'après deux heures, on n'en sait pas énormément plus qu'avant. Le film pose en effet un certain nombre de questions mais n'apporte que des réponses partielles. De plus, quelques incohérences viennent troubler un peu plus le spectateur (comment se fait-il qu'une sculpture de xénomorphe soit bien visible dans la pyramide alors que cette créature n'existe pas encore ? Les Ingénieurs seraient-ils doués de prescience ? Peu probable qu'ils n'aient alors pas cherché à éviter que cela se produise). Bref, en tant que spectateur j'éprouvais déjà un certain inconfort qui a été amplifié par la cassure du rythme à plusieurs endroits. On devine ainsi que certaines coupes ont été faites au montage, probablement pour alléger un film déjà assez long, mais qui se ressent nettement au moment du visionnage. Une éventuelle version (encore plus) longue en DVD devrait, j'espère, corriger ce problème.

prometheus4.jpg

Plusieurs thématiques scientifico-philosophiques sont également abordées : la notion de vie, d'existence, de Dieu, de créations et de créateur... Mais Ridley Scott n'est pas Masamune Shirow (un mangaka très célèbre dont les oeuvres font souvent s'interroger le lecteur sur la définition de la vie, l'intelligence artificielle ou encore ses croyances religieuses), en effet, ces thèmes ne sont pas très développés, le film est encore une fois assez ouvert pour que le spectateur se pose des questions et trouve ses propres réponses. N'ayant personnellement pas besoin de regarder un film pour philosopher, j'aime quand un réalisateur porte un avis plus tranché sur la question, mais cela reste mon point de vue.

prometheus5.jpg

Au niveau de l'esthétique, on est bien entendu sur le point fort du film. Le design intérieur du Prometheus est fait pour rappeler celui du Nostromo (vaisseau d'"Alien") et la pyramide que les voyageurs explorent sur la planète LV-223 a une apparence très 'Gigerienne' (H.R. Giger étant le concepteur du xénomorphe ainsi que des designs extra-terrestres de "Alien"). C'est donc non seulement voulu mais réussi. Encore une fois, le désir d'ancrer cette oeuvre dans la saga Alien est bien là, malgré les problèmes que cela puisse poser.

prometheus6.jpg

Prequel ou non prequel, telle n'est pas la question, si je puis dire. Malgré plusieurs défauts qui font que ce n'est pas le chef d'oeuvre que j'attendais, "Prometheus" se doit d'être vu comme il est, un film de science-fiction qui possède tout de même un certain charme, plutôt qu'une fausse tentative de développer l'histoire d'une saga qui se suffisait déjà à elle-même.

Fiche technique :

  • Titre : Prometheus
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : science-fiction
  • Réalisateur : Ridley Scott
  • Acteurs principaux : Noomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron
  • Durée : 2h00

13:32 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.