1

16/05/2013

Iron Man 3, de Shane Black (2013)

ironman31.jpg

Après la bataille de New York (cf. "Avengers"), Tony Stark accuse le coup. Sa relation avec Pepper est un peu tendue et pour couronner le tout, un terroriste international, qui se fait appeler le Mandarin, menace la sécurité du pays. Lorsque son ancien chauffeur et ami, Happy Hogan, est blessé dans un attentat, Tony jure de mettre un terme aux agissements du Mandarin.

ironman32.jpg

Si l'on excepte le crossover "Avengers", la série Iron Man, qui était jusqu'à présent entre les mains du talentueux Jon Favreau, se retrouve maintenant entre celles de Shane Black, un réalisateur qui n'avait qu'un seul film à son actif, Jon Favreau se contentant cette fois de son rôle de Happy Hogan. Le moins que l'on puisse dire c'est que cela se ressent. Alors que les deux premiers étaient au top, ce troisème épisode est notablement en dessous.

ironman33.jpg

Le principal reproche est un scénario qui manque d'intérêt. Alors que la maladie de Stark est enfin guérie, il a fallu lui trouver pour la troisième fois un problème à gérer, qui se traduit ici par des crises d'angoisse à répétition. Certes, il faut toujours que le héros ait des problèmes personnels à résoudre mais ce n'est pas très palpitant. En parlant de problème justement, le super méchant du film, le Mandarin, icarné par le très grand Sir Ben Kingsley, est complètement tourné en ridicule (redoutable ennemi d'Iron Man dans le comic, il n'est ici qu'un homme normal utilisé pour faire rire le public). En effet, le vrai super méchant du film ne sera pas tout de suite révélé et n'aura pas la même classe de toutes façons (d'ailleurs ce n'est qu'un personnage secondaire dans le comic, sans aucune capacité spéciale). Il aurait mieux valu garder le Mandarin et l'intégrer dans une vraie intrigue.

ironman34.jpg

L'autre reproche que je ferais est une mauvaise répartition des scènes de combat d'Iron Man. L'armure de Tony Stark est l'élément emblématique de la série cependant, on ne la voit presque pas pendant tout le film. D'ailleurs, celle que l'on voit est une vieille armure endommagée qui manque là encore de classe. Il faudra attendre la scène finale pour admirer des dizaines d'armures en action. Seulement cette fois c'est limite trop, c'est vraiment du tout ou rien.

ironman35.jpg

Alors, certes, il y a aussi War machine (rebaptisé Iron patriot et repeint avec mauvais goût) qui fait quelques apparitions mais il sert plus d'élément comique un peu lourd que d'autre chose. C'est un peu le problème principal d'ailleurs : des passages un peu lourds qui plombent le film. Même avec quelques clins d'oeil pour les fans comme Stan Lee qui fait son petit caméo ou une scène finale post-générique avec Bruce Banner, l'ensemble n'est pas aussi convaincant que lorsque Jon Favreau était à la réalisation.

ironman36.jpg

Même si "Iron Man 3" n'est pas spécialement mauvais et possède tout de même quelques bons moments, on ne peut être que déçu par son scénario qui ne casse pas des briques, son "super méchant" ridiculisé (d'autant  plus qu'il est joué par Sir Ben Kingsley) bref une sensation qu'il manque quelque chose. D'autant plus que c'est maintenant le quatrième film avec ce personnage et qu'il faut frapper fort pour continuer à satisfaire le public. Ce n'est pas forcément à la portée de tout le monde et je pense que ce nouveau réalisateur n'était pas le meilleur choix.

Fiche technique :

  • Titre : Iron Man 3
  • Film américain
  • Année 2013
  • Genre : action
  • Réalisateur : Shane Black
  • Acteurs principaux : Robert Downey Jr., Guy Pearce, Gwyneth Paltrow
  • Durée : 2h11
  • Filmé en 2D (convertit en 3D en post-prod)

23:16 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.