1

18/07/2013

Man of steel, de Zack Snyder (2013)

manofsteel1.jpg

Alors que la planète Krypton vit ses derniers instants, le scientifique Jor-el envoit son fils, Kal-el, dans un vaisseau spatial en direction d'un planète habitée, la Terre, afin de lui éviter un sort funeste. Le kryptonien grandit ainsi parmi les humains, adopté par une famille du Kansas, les Kent, qui lui apprend à vivre normalement, en dissimulant les extraordinaires poouvoirs que lui confère le Soleil jaune. Mais il n'est pas le dernier kryptonien encore vie. En effet, le Général Zodd et son armée, qui étaient emprisonnés dans la zone fantôme, ont été libérés lorsque Krypton explosa. Zodd se dirige ainsi vers la Terre car il a retrouvé la trace de Kal-el, la clef pour faire revivre la civilisation kryptonienne.

manofsteel2.jpg

Le réalisateur de génie Zack Snyder ("Watchmen", "300", "Sucker Punch"...) nous propose sa propre version de l'histoire du Superman. On n'avait plus vu l'homme à la cape rouge sur grand écran depuis 2006 avec "Superman returns" de Brian Singer (réalisateur des premiers "X-Men"). Le film était sympathique mais n'avait pas vraiment eu un grand impact. Avec Z. Snyder aux commandes de celui-ci, on pouvait naturellement s'attendre à quelque chose de grandiose.

manofsteel3.jpg

Cela commence en effet très fort par des scènes sur la planète Krypton. Dès les premières secondes, le téléspectateur est transporté sur cette planète fantastique. Ce passage, plus long que ce que l'on aurait pensé, sert d'introduction et donne tout de suite le ton : c'est du grand art, comme le réalisateur nous avait déjà habitué. La suite surprend également en passant complètement l'enfance de Clark Kent pour nous le faire découvrir déjà adulte. Seuls des flashbacks nous montreront des événements qui ont marqués sa jeunesse. Cela permet de centrer le scénario sur ce super-héros qui est en quête de lui-même et qui finira par découvrir son origine kryptonienne ce qui, malheureusement, fera venir Zodd sur Terre.

manofsteel4.jpg

Une fois n'est pas coutume, le super-méchant du film n'est pas Lex Luthor, mais le Général Zodd. Choix certainement fait dans le but d'avoir un ennemi puissant pour pouvoir tenir tête à Superman et ainsi montrer des scènes de combat spectaculaires (j'y reviendrai). Zodd est également un personnage bien connu du comic (je rappelle pour ceux qui l'aurait oublié que "Superman" est avant tout un comic publié par DC depuis les années 30) qui était déjà apparu en tant que super-méchant dans "Superman II" de 1980 avec Christopher Reeves. Cette fois, il est incarné par Michael Shannon qui se revèle bien plus crédible que je ne l'aurais d'abord cru. En parlant de prestation suprenante, je me dois de souligner aussi celle de Kevin Costner (qui joue Jonathan Kent) vraiment très réussie pour quelqu'un que je ne voyais pas du tout dans le personnage et qui n'avait pas eu de rôle vraiment important au cinéma depuis... plutôt longtemps. Henry Cavill est parfait en Superman, tout comme Russel Crowe l'est en tant que Jor-el (souvenez-vous c'était Marlon Brando qui l'incarnait dans le film de 1978). Pour les autres personnages par contre, Amy Adams par exemple, même si j'adore l'actrice, j'ai eu du mal à l'intégrer en tant que Loïs Lane. C'est encore pire pour Laurence Fishburne, un choix totalement inexplicable pour le rédacteur du Daily Planet, Perry White. Bref, du bon et du moins bon.

manofsteel5.jpg

J'ai particulièrement aimé les passages avec Clark Kent et son père, surtout la dernière, que j'ai trouvé vraiment touchante. Le film a également son lot d'action. Lorsque Zodd débarque sur Terre avec son armée, une lutte avec Kal-el s'engage et une lutte entre kryptoniens, ça fait du dégât. C'est d'ailleurs le plus gros reproche que je ferais au film : avoir des combats spectaculaires c'est bien mais des combats où chaque coup porté résulte par le vol plané de l'adversaire sur un kilomètre en passant à travers trois ou quatre immeubles à chaque fois, ça finit par lasser un peu. On est encore loin de "2012", mais quand même, on est largement au-dessus de la moyenne au niveau destruction. C'est dommage, j'aurais préféré un autre moyen visuel de représenter les immenses pouvoirs que le Soleil jaune donne à ces kryptoniens.

manofsteel6.jpg

Le problème avec "Man of steel", c'est que son réalisateur est trop doué. Après avoir sorti film culte après film culte (je ne vais pas ENCORE les citer), on s'attendait, encore une fois, à la perfection. Or, avec ses quelques petits défauts : des choix dans le casting un peu maladroits, des combats peut-être trop bourrins et pas assez épiques... le film est 'juste' bon. Dans la plupart des cas ce serait donc une critique positive, mais dans le cas de Zack Snyder, c'est une très légère baisse de moyenne. Ne vous méprenez cependant pas, il vaut largement le coup d'être vu, un bon film reste un bon film. Aller, je suis sûr que "Man of steel 2" sera, lui, parfait.

Fiche technique :

  • Titre : Man of steel
  • Film américain , canadien , britannique
  • Année 2013
  • Genre : action, fantastique
  • Réalisateur : Zack Snyder
  • Acteurs principaux : Henry Cavill, Amy Adams, Michael Shannon
  • Durée : 2h23
  • Filmé en 2D (convertit en 3D en post-prod)

23:23 Publié dans Cinéma | Commentaires (1)

Commentaires

Il nous montre une série de batailles spatiales que ampères le suspense de la plus haute importance. C'est snyders guerres des étoiles dans les moments d'ouverture. Les visuels grande échelle ne sont pas nécessairement ce qui rend l'homme d'acier le meilleur film de super-homme, mais certainement le plus grand.

(Nd Seb : url de pub virée du commentaire)

Écrit par : mba | 18/04/2014

Les commentaires sont fermés.