1

22/09/2013

Les films en 3D

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais dans les dernières critiques que j'ai postées, j'ai ajouté une information supplémentaire dans l'encadré 'fiche technique' concernant les films qui sont diffusés en 3D. En effet, comme c'est maintenant chose commune de diffuser les blockbusters (et même aussi des films plus modestes, voire aussi des dessins animés) dans une version en 3D en plus de la version normale en 2D, je me suis dit qu'il était pertinent d'indiquer le format original du film.

En effet, il faut savoir que la majorité (pour ne pas dire la quasi totalité) des films proposés en 3D dans les cinémas sont simplement des films en 2D qui ont été convertis. Alors vous me direz peut-être "Qu'est-ce que ça change ?". Hé bien ça change tout ! Les films qui ne sont pas tournés en 3D ne sont tout simplement pas pensés pour. C'est-à-dire qu'au mieux on aura droit à un léger effet de profondeur dans certains plans, avec certains personnages ou objets qui vont un peu se décoller du fond mais ça n'ira rarement plus loin que ça. Pas de quoi fouetter un chat. Payer plus cher pour ça, c'est tout simplement du vol.

C'est d'autant plus navrant que parfois c'est le réalisateur lui-même qui indique que son film n'est absolument pas adapté à la 3D, qu'il n'a pas été conçu dans cette optique et que s'il devait être converti le résultat ne serait pas bon ; ça n'empêche pas le studio de le convertir tout de même. C'est exactement ce qu'il s'est passé pour "Pacific rim" : Guillermo del Toro était opposé à la conversion 3D de son film mais a dû céder face à la pression des producteurs. No comment.

starwars 3D.jpg

A contrario, un film qui est tourné nativement en 3D sera (en principe) beaucoup plus saisissant. La raison en est simple : tourner en 3D implique une logistique différente ainsi qu'une production différente qui sera (en principe, encore une fois) orientée 3D. Il en résultera des effets 3D particulièrements marquants qu'on ne retrouvera pas dans un simple film qui n'a pas été conçu pour ça à la base. Il suffit de comparer un film lambda converti et par exemple "Resident evil : retribution" qui est un vrai film 3D avec des effets hallucinants qui sortent sans arrêt de l'écran : c'est tout simplement le jour et la nuit.

Alors bien sûr, quand j'indique qu'un film est tourné en 3D ou simplement converti, cela reste un indicateur... mais je pense que c'est plutôt fiable quant à la qualité visuelle finale. C'est pourquoi maintenant, dès qu'un film est proposé en 3D à la diffusion, je mettrais cette information. Sous réserve que j'arrive à l'obtenir, bien sûr.

20:13 Publié dans Message de Seb | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.