1

20/07/2012

21 jump street, de Phil Lord et Chris Miller (2012)

21-jump-street-1.jpg

Schmidt et Jenko sont deux jeunes recrues fraichement sorties de l'école de police. Ils sont bien vite confrontés à la réalité du métier qui est bien moins excitante que ce qu'ils avaient prévu. Lorsqu'ils ont la possibilité d'arrêter un motard pour détention de drogue, leur fougue leur fait oublier le protocole et l'individu se retrouve en liberté. Face à cet échec, leur supérieur les envoie au 21 jump street, où une brigade spéciale de jeunes policiers infiltre les milieux étudiants. Leur nouvelle mission : démanteler un réseau de drogue au coeur d'un lycée en se faisant passer pour de nouveaux élèves.

21-jump-street-2.jpg

Je n'ai que quelques souvenirs de la série originale, j'étais un peu trop jeune à l'époque pour apprécier mais je me souviens avoir regardé quelques épisodes. Je peux cependant affirmer une chose : rien à voir avec ce film. Je cite le supérieur de Schmidt et Jenko : "On rouvre un programme d'infiltration mis au point dans les années 80, les gens chargés de ces services n'ont aucune créativité, ils ne savent que recycler des vieux trucs du passé en espérant que personne ne remarquera rien". Je ne suis pas sûr que l'allégorie soit voulue mais, en tout cas, cela résume bien la situation.

21-jump-street-3.jpg

La ressemblance entre le film et la série s'arrête donc à peu près là. Il ne faut pas se voiler la face, on est ici en face d'une comédie bien potache qui, si elle se permet d'être drôle parfois (quand ils vont taper dans le stock de saisies de la police pour ramener un demi-kilo d'herbe pour une soirée qu'ils organisent) est malheureusement trop souvent située en-dessous de la ceinture ce qui devient assez lourd. Y'en a qui aiment peut-être ça, l'humour gras, mais ce n'est pas mon cas. J'avoue quand même avoir rigolé à certains gags.

21-jump-street-4.jpg

A l'instar du film "L'agence tous risques", quand on fait un remake d'une série des années 80, il est de bon ton de faire apparaître les acteurs d'époque sous forme de caméo. C'est ainsi qu'on en voit quelques uns dont, bien évidemment, Johnny Depp qui a une courte scène sous les traits de son ancien personnage Tom Hanson. Pas forcément nécessaire, cette nouvelle oeuvre est tellement différente, je ne suis pas sûr que les fans apprécient vraiment.

21-jump-street-5.jpg

Cette version 2012 c'est un peu "Hot fuzz" où Channing Tatum et Jonah Hill remplacent Simon Pegg et Nick Frost (les personnages sont curieusement semblables) mais l'humour british en moins. C'est sûr que ça ne plaira pas à tout le monde. Le public idéal pour ce film ne sera pas celui auquel on aurait forcément pensé, il vaut donc mieux le savoir avant d'acheter sa place.

21-jump-street-6.jpg

Très différent, pas mauvais mais un peu trop lourd pour être vraiment bien, c'est ce qui résume le mieux "21 jump street". En un mot : mouais...

Fiche technique :

  • Titre : 21 jump street
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : comédie, action
  • Réalisateurs : Phil Lord et Chris Miller
  • Acteurs principaux : Jonah Hill, Channing Tatum, Brie Larson
  • Durée : 1h49

20:26 Publié dans Cinéma | Commentaires (1)

02/07/2012

Don't be afraid of the dark, de Troy Nixey (2012)

afraid1.jpg

Sally est une petite fille dont les parents sont séparés. Elle part vivre avec son père et sa nouvelle compagne dans une gigantesque demeure très ancienne qu'il vient de rénover. Elle va vite découvrir que des petites créatures se cachent dans les profondeurs de la maison et qu'elles ne sont pas aussi amicales qu'elles veulent lui faire croire.

afraid2.jpg

Ce film a été médiatisé par le fait qu'il a été co-produit et co-scénarisé par Guillermo del Toro. C'est en général pas très bon signe quand on met plus l'accent sur le producteur d'un film plutôt que son réalisateur. En tout cas, je ne tiens jamais compte de ces arguments commerciaux qui ne sont jamais pertinents. Il faut toutefois reconnaitre une certaine influence visuelle dans les décors, l'ambiance et même le design des créatures. Guillermo del Toro apparaît d'ailleurs en caméo dans l'arrière-plan d'une des toutes premières scènes du film (haha, j'ai l'oeil !).

afraid3.jpg

L'esthétique est donc plaisante et contribue à mettre en place une atmosphère oppressante. Les petites créatures sont diaboliques et on assistera à quelques passages assez tendus malgré certaines scènes convenues. Guy Pearce et Katie Holmes dans les rôles respectifs du père et de la belle mère de Sally sont assez anecdotiques. En effet, leur personnage est assez classique, c'est clairement la petite fille ainsi que la maison qui semble vivante, de part les nombreuses créatures qui habitent ses murs, qui sont au coeur de l'histoire.

afraid4.jpg

"Don't be afraid of the dark" ne renouvelle pas le genre mais possède un attrait visuel suffisant pour plaire. Un premier film globalement réussi pour ce réalisateur.

Fiche technique :

  • Titre : Don't be afraid of the dark
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : thriller
  • Réalisateur : Troy Nixey
  • Acteurs principaux : Bailee Madison, Katie Holmes, Guy Pearce
  • Durée : 1h39

17:10 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

20/06/2012

Ghost Rider 2, l'esprit de vengeance, de Mark Neveldine et Brian Taylor (2012)

rider21.jpg

Toujours possédé par l'esprit du Ghost Rider, Johnny Blaze vit maintenant reclus tout en essayant de contenir cette chose qui est en lui. Jusqu'au jour où il reçoit la visite d'un certain Moreau, qui lui demande de l'aide afin de protéger un enfant traqué par des puissances maléfiques. En échange de son aide, Moreau lui indique qu'il est prêt à purifier son âme. Johnny accepte mais ne tarde pas à être traqué à son tour.

rider22.jpg

Après un "Ghostrider" pas folichon, Nicolas Cage rempile pour une suite qu'on attendait pas vraiment. Scénario neuneu qui se permet même de contredire le premier film sur certains points et des effets spéciaux vraiment pas à la hauteur. Johnny Blaze refuse de se transformer en Rider pendant une bonne partie de l'histoire, du coup, on ne le voit pas beaucoup. Un comble. Dans un sens, ça vaut mieux car, si dans le précédent film le Rider avait une certaine classe et qu'on avait eu droit à quelques scènes assez stylées, ici, en comparaison, on dirait un clodo qui roule sur une moto déglinguée. Pas classe.

rider23.jpg

Le film est court, on s'ennuit, on attend des scènes qui vont relancer l'intérêt mais elles ne viennent jamais. Aucune surprise, le film est déséspérant de platitude. Autant revoir le premier film qui, sans être génial, avait tout de même quelques qualités. Là, on nage dans la lie de l'adaptation de comics, aux côtés de "Elektra", "Daredevil" et autres "Punisher". Il ferait même passer "Captain America" pour un bon film. C'est dire.

rider24.jpg

"Ghostrider 2" c'est l'histoire d'un nanar qui pensait qu'il suffisait d'utiliser une licence Marvel pour garantir un succès. Il se trompait.

Fiche technique :

  • Titre : Ghost Rider 2, l'esprit de vengeance
  • Titre original : Ghost Rider : Spirit of Vengeance
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : action
  • Réalisateurs : Mark Neveldine et Brian Taylor
  • Acteurs principaux : Nicolas Cage, Ciarán Hinds, Idris Elba
  • Durée : 1h35

20:33 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

18/06/2012

La délicatesse, de David et Stéphane Foenkinos (2011)

delicatesse1.jpg

Depuis la mort accidentelle de son mari, Nathalie n'est plus tout à fait la même. Elle continue à vivre en se consacrant pleinement à son travail, ce qui l'empêche de repenser aux jours où elle était heureuse, à ces souvenirs qui la font souffrir. Un jour, elle embrasse spontanément Markus, un collègue de travail, sans vraiment y penser. Ce geste, anodin pour la jeune femme, va bouleverser la vie de Markus, puis la sienne par la même occasion.

delicatesse2.jpg

"La délicatesse", c'est l'histoire d'une rencontre qui n'aurait pas dû avoir lieue, d'une relation qui naît suite à événement fortuit. Une femme qui doit se reconstruire après un incident tragique et un homme qui se retrouve malgré lui dans une situation qu'il a du mal à gérer. Un couple improbable mais qui va se découvrir, non sans quelques problèmes.

delicatesse3.jpg

Audrey Tautou dans un rôle qui lui va comme un gant rencontre le truculent François Damiens dans un registre dans lequel on a pas l'habitude de le voir. Et pourtant, il incarne parfaitement cet homme réservé qui cherche à la fois à développer et éviter cette relation et qui se retrouve vite dépassé par les événements. C'est amusant, simple et authentique. Le duo d'acteurs fonctionne bien même si l'histoire est un peu longue à démarrer. Pour ne pas paraphraser, je dirais que le titre est bien choisi.

delicatesse4.jpg

C'est un film drôle et touchant à la fois qui illustre bien le fait que l'amour peut parfois naître d'un rien. Ca se laisse voir agréablement sans jamais sombrer dans la romance à l'eau de rose ni l'humour lourdingue.

Fiche technique :

  • Titre : La délicatesse
  • Film français
  • Année 2011
  • Genre : comédie romantique
  • Réalisateurs : David et Stéphane Foenkinos
  • Acteurs principaux : Audrey Tautou, François Damiens, Bruno Todeschini
  • Durée : 1h48

00:13 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

31/05/2012

Nouveau départ, de Cameron Crowe (2012)

nouveaudépart1.jpg

Benjamin Mee élève seul ses deux enfants depuis la mort de leur mère. Bien que dévoué à sa famille, son fils Dylan a du mal à supporter cette situation. Benjamin décide de repartir à zéro en achetant une nouvelle maison dans le but de reconstruire sa famille. Mais la maison qu'ils choisissent se trouve sur un terrain gigantesque qui habrite un zoo à l'abandon. Benjamin décide d'utiliser son argent pour sauver les animaux qui s'y trouvent et restaurer le zoo pour l'ouvrir à nouveau au public.

nouveaudépart2.jpg

Je m'attendais plus à un film romantique qu'une comédie et j'ai donc plutôt été surpris. Le beau père de famille esseulé et la belle directrice de zoo célibataire, j'étais persuadé qu'une romance serait développée mais en fait même pas ! Enfin, juste un peu mais sans plus. Pourtant, Matt Damon qui incarne Benjamin et Scarlett Johansson qui icarne Kelly, la directrice désespérée du zoo, auraient formé un beau couple. En tout cas, on retrouve Scarlett dans un rôle très éloigné de celui de la Veuve Noire dans "Avengers" et qui lui va très bien. Même chose pour Matt Damon qui montre une fois de plus qu'il n'est pas doué que pour les rôles d'action.

nouveaudépart3.jpg

Le ton est léger et traite beaucoup des relations familiales, notamment père/fils mais sans jamais devenir dramatique. De l'humour et également de l'émotion, le sujet étant lui-même assez émouvant, même si on devine vite que l'histoire finira bien. On suit cependant avec attention les déboires et les victoires de ce père de famille qui donne tout ce qu'il a pour la réussite de son projet avec l'espoir de pouvoir réunir sa famille.

nouveaudépart4.jpg

"Nouveau départ" est un beau film, très agréable à regarder. Si en plus on aime les animaux alors il n'y a pas à hésiter.

Fiche technique :

  • Titre : Nouveau départ
  • Titre original : We bought a zoo
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : comédie
  • Réalisateur : Cameron Crowe
  • Acteurs principauix : Matt Damon, Scarlett Johansson, Thomas Haden Church
  • Durée : 2h03

18:23 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

17/05/2012

Avengers, de Joss Whedon (2012)

avengers1.jpg

Le S.H.I.E.L.D. est une organisation gouvernementale secrète qui a la garde du Tesseract, un artéfact très puissant au potentiel énergétique infini. Lorsqu'un portail interdimensionnel s'ouvre et permet au Dieu Loki de s'emparer du Tesseract, le S.H.I.E.L.D. décide de mettre tous les atouts de son côté en contactant des super-héros pour l'aider à remettre la main sur le précieux artéfact volé.

avengers2.jpg

Il est enfin là ! Le film dont l'existence a été 'teasé' au fil des scènes post-générique des derniers films Marvel. Un chemin semé d'indices qui a commencé avec "Iron-man" en 2008, cela fait déjà 4 ans. Les Vengeurs, ou les Avengers, puisque le nom américain a été conservé en français, est le nom de l'équipe de super-héros constituée entre autres de Iron-Man, Thor, Captain America et du Hulk. Chacun de ces personnages a eu droit à son propre film, certains même à plusieurs, et les fameux indices cités plus haut laissaient présager un film les regroupant tous, comme ce fut déjà le cas dans les comics. C'est maintenant chose faite, c'est parti pour l'action !

avengers3.jpg

Si le visionnage des films individuels de chaque super-héros n'est absolument pas obligatoire pour apprécier "Avengers", cela permettra toutefois d'éclaircir certaines choses, notamment au niveau du scénario (comme l'origine du Tesseract). Mais, encore une fois, le film se suffit à lui-même. L'intrigue est ainsi plutôt bien pensée et justifie parfaitement la rencontre des différents personnages. Et là, on en a pour son argent. En plus des personnages sus-nommés, on a droit à Scarlett Johansson qui reprend son rôle de la Veuve Noire, qu'elle incarnait déjà dans "Iron-man 2", Samuel L. Jackson en Nick Fury, Jeremy Renner en Oeil-de-faucon (qu'on a déjà vu dans "Thor") ainsi que le demi-frêre de Thor, Loki, qui fait ici office de super-vilain. A noter aussi un troisième changement d'acteur pour le Hulk, à savoir Mark Ruffalo, qui incarne enfin un Bruce Banner valable.

avengers4.jpg

C'est un beau casting, les fans de comics seront ravis. D'autant plus qu'on a droit à de nombreuses références et clins d'oeil. Stan Lee fait son traditionnel caméo et une scène post-générique d'importance dévoile l'identité cachée d'un des personnages du film (j'étais, pardonnez-moi l'expression, sur le cul). L'"infinity gauntlet" qui apparaît dans "Thor" n'était peut-être pas seulement un clin d'oeil finalement. Les fans comprendront. En tout cas, on a du lourd, du très lourd. Et je n'ai pas encore parlé des scènes d'actions.

avengers5.jpg

Si "Captain America" était un film pourri et "Thor" tout juste passable, leur présence ici est cependant un régal et voir tout le groupe en action est particulièrement jouissif. Les scènes sont bien tournées et d'une efficacité rare. C'est simple, on en redemande. On ajoute à cela un humour bien dosé à la fois verbal (les répliques de Tony Stark) et de situation (le Hulk). Tout est réuni pour faire de "Avengers" un grand spectacle de qualité.

avengers6.jpg

Ce cocktail explosif de super-héros est une réussite totale. Il se place sans problème parmis les meilleurs titres du genre et comblera de bonheur tant les amateurs de comics que d'action. N'ayons pas peur des mots, "Avengers" est un super film.

Fiche technique :

  • Titre : Avengers
  • Titre original : The Avengers
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : action, science-fiction
  • Réalisateur : Joss Whedon
  • Acteurs principaux : Robert Downey Jr., Scarlett Johansson, Samuel L. Jackson
  • Durée : 2h15

Quelques photos supplémentaires, car le film le vaut bien :

Avengers7.jpg

Avengers8.jpg

Avengers10.jpg

Avengers9.jpg

19:02 Publié dans Cinéma | Commentaires (0)

06/05/2012

Battleship, de Peter Berg (2012)

battleship1.jpg

En 2005, la NASA découvre une planète éloignée susceptible d'abriter la vie. Un signal est envoyé dans sa direction, dans l'espoir qu'il soit capté un jour par des formes de vie intelligentes. En 2012, des corps célestes s'écrasent dans l'océan pacifique, alors que des flottes de différents pays participent aux manoeuvres RIMPAC dans le même secteur. Un premier examen du lieu du crash dévoile que ce sont des engins extra-terrestres.

battleship2.jpg

Adapter le jeu de la bataille navale en film, franchement il fallait oser. Y mêler des extra-terrestres, encore plus. On se rend cependant vite compte en le regardant que ce n'est qu'un prétexte. De plus, même si les combats navals promis sont bien présents, l'intrigue se déroule autant sur terre que sur mer. Les combats justement, sont plus spectaculaires que tactiques, on est loin de "Master and commander". Ils sont à l'image du film, qui avoue clairement son côté grand spectacle, on s'en doutait, et, pour peu qu'on arrive à faire abstraction de certaines absurdités, se révèle assez plaisant.

battleship3.jpg

Des vaisseaux extra-terrestres assez réussis, comme les extra-terrestres eux-mêmes d'ailleurs, au look humanoïde très prononcé. Le casting, lui, est un peu surprenant, je ne suis pas super fan de Taylor Kitsch (Gambit dans "X-Men") en personnage principal mais bon, ça passe. Liam Neeson est ok mais dans un rôle vraiment secondaire, le plus surprenant c'est Rihanna dans son premier grand rôle au cinéma, finalement pas aussi mauvaise que je l'aurais pensé. Rien d'extraordinaire donc, mais ça fonctionne.

battleship4.jpg

"Battleship" est un film sympa qui n'est pas exempt de défauts mais qui fait tout de même passer un bon moment. Un long moment même puisque le film fait plus de deux heures et se poursuit même après le générique de fin avec une scène bonus d'ailleurs assez longue aussi (et si vous êtes du genre à partir de la salle dès que les lumières se rallument et que vous l'avez raté et bien c'est tant pis pour votre pomme :p ). Sans blague, j'ai bien aimé.

Fiche technique :

  • Titre : Battleship
  • Film américain
  • Année 2012
  • Genre : science-fiction
  • Réalisateur : Peter Berg
  • Acteurs principaux : Taylor Kitsch, Rihanna, Liam Neeson
  • Durée : 2h10

19:56 Publié dans Cinéma | Commentaires (1)